COMMISSION PARITAIRE CCN66 ANNULEE !!

mercredi 14 janvier 2009
par Espih
popularité : 1%

Cette réunion portait sur les politiques salariales 2008 et 2009, l’avenant indemnité kilométrique.

Pour 2008, les employeurs proposaient d’utiliser le reliquat de l’enveloppe dédiée au secteur sous la forme d’une prime pour les salariés. La CFDT comptait exiger que ce reliquat soit distribué en augmentation de la valeur du point permettant la pérennité de la mesure.

Résultat pour 2008 : 0 €

L’avenant sur les indemnités kilométriques, devait être signé avec une date d’application au 1er janvier 2009, le Ministère ayant signifié son accord, afin que cette mesure soit financée hors enveloppe dédiée au secteur.

Résultat pour 2009 : 0 € du Km

La séance de négociation devait également décider des augmentations 2009 et trouver les moyens d’anticiper sur la politique salariale 2010, afin d’agir en amont des décisions budgétaires, comme la CFDT le revendique depuis plusieurs années.

Résultat : 0 €

Les résultats de la négociation ne sont jamais prévisibles, mais pour la CFDT, l’absence de négociation aboutit toujours à zéro.

Secteur associatif. Fédération CFDT Santé Sociaux. Le 13 janvier 2009


Commentaires

Logo de Clara
mercredi 18 janvier 2012 à 23h39, par  Clara

Ton opinion s’oppose a mon esprit sur ce thème. Dans tous les cas, cela me fait changer de façon de voir .

Vente de lingot d’or en Suisse.

acheter des pieces d’or Prix de l’or en suisse.
Logo de dad49
samedi 31 janvier 2009 à 17h02, par  dad49

et bien c du jolie on parle de negocier avant de consulter la base syndicale ce texte est de la regression social alors la cfdt est pret a signer une partie de cette proposition de texte insultant !! dad49

Logo de jc
vendredi 30 janvier 2009 à 18h46, par  jc

Le 12 janvier dernier, malgré l’annulation de la commission paritaire les fédérations CGT, CFTC, CGC, FO ont transmis une déclaration commune affirmant leur attachement à la négociation collective paritaire.

Contrairement aux rumeurs et aux déclarations intempestives, l’ensemble des organisations syndicales s’engage donc dans le processus de négociation sur la révision de la convention collective.

Logo de cedric
dimanche 18 janvier 2009 à 12h04, par  cedric

seul un mouvement dur pourra faire reculer le patronat. La CGT s’y prépare t’elle vraiment ? ou va t’elle plier une fois de plus ?

samedi 17 janvier 2009 à 21h40

bonjour, si tu veux des documents tu peux me contacter par mail :

kmarionk1@hotmail.fr

je suis de la CFDT. Déléguée syndicale et je suis comme toi ME dans un foyer d’hébergement pour adultes handicapés

cordialement

Logo de Espih
samedi 17 janvier 2009 à 11h00, par  Espih

La Fédération CGT de la Santé et de l’Action Sociale fait bien sûr d’autres propositions qui, elles, vont dans le sens d’une amélioration des garanties collectives.

C’est pourquoi :

- Elle exige le retrait du projet patronal ;
- Elle réaffirme sa position, conforme à la déclaration intersyndicale du 1er mai 2008 ;
- Maintien du caractère national garant des missions de service public, du caractère non lucratif de notre secteur,
- Maintien de la structuration autour des qualifications, des diplômes nationaux et des métiers reconnus dans la Branche,
- Maintien et amélioration des salaires liés au déroulement de carrière, l’ancienneté…
- Maintien et généralisation pour tous des congés annuels supplémentaires traduisant la reconnaissance des conditions d’exercice professionnel, de travail et de la pénibilité dans notre secteur.

Logo de Stéphane21
vendredi 16 janvier 2009 à 18h47, par  Stéphane21

Bonjour à tous, Quelqu’un d’ancien sur ce site peut il me faire parvenir par le biais de ce site les propositions de la CGT, CFDT et SUD face aux attaques des patrons. Je suis non syndiqué, moniteur éducateur dans un foyer de vie et nous nous interrogeons tous sur le futur de notre mission .. D’avance Merci. Et nous nous trompons pas d’adversaires, les patrons sont face à nous debout et seront inflexibles dans la négo.

Logo de  Cedric
vendredi 16 janvier 2009 à 13h40, par   Cedric

qu’espère négocier la CFDT, sur un projet de convention qui est au ras des paquerettes... ON EST EN DROIT D’ATTENDRE DES POSITIONS SYNDICALES PLUS OFFENSIVES

Logo de Espih
vendredi 16 janvier 2009 à 13h19, par  Espih

Vous pouvez nous en dire plus sur les propositions de la CFDT ? Ambitieuses pour les salariés de la CCNT 66

vendredi 16 janvier 2009 à 13h13

j’ai l’impression qu’une confusion s’installe : on débat des propositions employeurs alors que tous sommes d’accord pour dire qu’elles sont inacceptables. Aller à une négociation implique d’avoir travaillé sur des propositions, ce qui est le cas de la CFDT, propositions qui en aucun cas ne sont basés sur les propositions des syndicats d’employeurs et qui au contraire sont ambitieuses pour les salariés de la CCNT66

Logo de Françoise
jeudi 15 janvier 2009 à 10h58, par  Françoise

Quel intérêt pour les salariés-es du secteur, d’avoir une augmentation de quelques centimes d’euros en comparaison de ce qu’ils vont perdre comme avantages acquis en plus de 40 ans de négociations ? Défendre ces acquis, représente des centaines d’euros si le projet n’est pas signé par la C.F.D.T...

Logo de Espih
jeudi 15 janvier 2009 à 10h08, par  Espih

Ce que dit la CFDT :

La CFDT a toujours défendu le principe des accords majoritaires. Elle n’a donc nullement l’intention de négocier ou de signer toute seule un quelconque accord.

Et pourtant :

"la CFDT a signé aujourd’hui 2,15 % d’augmentation de la valeur du point au 1er janvier 2008. Ajouté à l’augmentation de 0,80 % au 1er novembre 2007 signée par la seule CFDT"

Et la CFDT dans tout cela ?

La CFDT a toujours défendu le principe des accords majoritaires. Elle n’a donc nullement l’intention de négocier ou de signer toute seule un quelconque accord. Mais elle ne partage pas non plus le catastrophisme de certains et refuse de participer au blocage systématique du dialogue social, c’est pourquoi elle continue de travailler et fera des propositions le moment venu.

Ses propositions iront dans le sens : de rendre notre CCN plus attractive pour s’assurer le concours de professionnels qualifiés en donnant un coup de pouce significatif au début de carrière. de prendre en compte l’évolution du secteur en intégrant les nouveaux métiers. de mettre en place une réelle politique et des grilles salariales favorisant la reconnaissance des acquis de l’expérience et de la formation tout au long de la vie. de travailler à une meilleure prise en compte de la pénibilité dans les rythmes de travail. de défendre les acquis de la convention actuelle (congés trimestriels ou d’ancienneté) d’obtenir des droits nouveaux.

Ne pas oublier que le nouveau projet des syndicats patronaux (SOP, SNASEA, FEGAPEI) représente 113 pages de régressions sociales Travailler plus sans augmentation

La suppression des congés trimestriels ( à l’exception de la filière éducative et de soin qui bénéficierait de 5 jours annuels) et des congés d’ancienneté augmentent la durée de travail de 10% sans augmentation de salaire. Les 3 jours de carence pour maladie ne seront plus rémunérés. Le nouveau calcul de départ en retraite pénalise les temps partiels.

Remise en cause des salaires.

C’est la diminution de l’évolution des salaires. La majoration au titre de l’ancienneté est de 1% par an pendant 15 ans c’est-à-dire de 15% maxi alors qu’elle est aujourd’hui de 39% pour les administratifs, de 60 % pour les techniciens qualifiés et de 75% pour les travailleurs sociaux. L’indemnité de sujétion spéciale ne figure plus sur le projet. C’est vraiment le recul pour tout le monde.

Individualisation du salaire

salaires à travers les critères classant et les indemnités de missions spécifiques. La référence aux diplômes devient relative et la part belle est faite à l’expérience reconnue ou non par l’employeur. C’est aussi la fin des métiers structurés autour des qualifications et des diplômes, que le projet patronal remplace par une classification des emplois en 6 filières (Administration, Education et intervention sociale, Soin, Technique logistique et commercial, Formation, Management), et 8 classifications déterminées par 3 critères classant (Technicité, Autonomie et Responsabilité) qui fixent le niveau de rémunération.

Autres attaques tout azimut

Il n’ y aura pas de reprise d’ancienneté en cas de changement d’établissement. L’instauration d’un service minimum en cas de grève et une remise en cause très grave du droit syndical. C’est la même logique de compétition, de mise en concurrence des salariés et surtout de casse des droits collectifs qui a été mise en oeuvre dans la refonte des autres conventions de la branche.

Et sur d autres points : UNEDIC, la CFDT offre un cadeau de Noël pour les patrons la-cfdt-veut-elle-signer-laccord-dassurance-chomage/ Quand la CFDT explique l’assurance chômage... AC ! vient compléter les oublis

Logo de Espih
jeudi 15 janvier 2009 à 09h32, par  Espih

La CFDT va t elle agir pour ou contre le remaniement de la CC66 ? Peu d’information à ce sujet...

Agenda

<<

2020

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois