Commission Nationale Paritaire de Négociation de la CC66

samedi 28 mars 2009
par Espih
popularité : 15%

Suite à la signature du « calendrier de négociation paritaire » le 19 février dernier, la délégation des négociateurs CGT a pour mandat de siéger en commission paritaire pour améliorer la convention collective nationale de travail des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées du 15 mars 1966 - CCNT 66 - en commençant par le thème des « classifications et rémunérations »

Au nom de notre Fédération de la santé et de l’Action Sociale, l’Union Fédérale de l’Action Sociale - UFAS - a toujours indiqué que les négociations paritaires devaient se dérouler dans la transparence et sous le contrôle des salariés.

Le texte rendu public en décembre 2008 par les trois organisations syndicales d’employeurs a été une véritable provocation. En réponse les salariés de l’Action sociale se sont mis en mouvement et toutes les initiatives de lutte de ces dernières semaines montrent bien leur détermination a obtenir des conditions de travail et de salaire décents.

Même si les employeurs ont été contraints de prendre la mesure du mécontentement, ils pensent encore pouvoir mettre en œuvre tout ou partie de leurs projets néfastes.

Le danger est grand de voir brader nos garanties collectives !

Il nous faut donc poursuivre la mobilisation dans l’unité la plus large, sous toutes les formes originales initiées dans les établissements et les services et qui, fédérées par les organisations syndicales sur le terrain, peuvent aller jusqu’à des actions grévistes le jour des commissions paritaires.

Lors de sa Commission Exécutive du 12 mars 2009, la Fédération C.G.T. de la Santé et de l’Action Sociale et son Union Fédérale de l’Action Sociale - UFAS - ont proposés un débrayage d’une heure, à partir de 10 heures, sur l’ensemble du territoire national dans les établissements et services ce lundi 30 mars 2009 jour de la Commission Nationale Paritaire de Négociation [C.N.P.N.].



Commentaires

vendredi 3 avril 2009 à 11h01

Ce débrayage est une bonne idée, sauf que dans mon établissement, nous n’en avons pas été informés. Donc aucune action n’a été menée sur le terrain.