CONVENTION COLLECTIVE 66 DEUX PAS EN ARRIÈRE

vendredi 3 avril 2009
par Espih
popularité : 100%

Le 30 mars 2009, une séance de négociation à nouveau écourtée par les employeurs à cause de la violence des manifestants…

Les propositions CFDT, CGC et FO ont juste été évoquées. À peine le temps de s’entendre sur la vingtaine de métiers de la filière soin.

Les négociations piétinent !

Pour la CFDT Santé-Sociaux, le dialogue social n’en sortira pas grandi.

La CFDT Santé-Sociaux est convaincue que, pour faire obstacle au projet des syndicats employeurs, il est indispensable de négocier avec des propositions offensives :

• Augmenter tous les coefficients de début de carrière.

• Harmoniser les déroulements de carrière de tous les salariés.

• Une classification qui tient compte des niveaux de qualification et des diplômes.

• Obtenir la mise en place des filières afin de favoriser le parcours professionnel de chaque salarié.

• Intégrer dans ses filières les nouveaux emplois et les classer par niveau de qualification : mandataire judiciaire, médiateur familial, TISF, AVS, maîtresse de maison…

• Reclassification de l’Educateurs de Jeunes Enfants.

Dans ce contexte difficile, la CFDT Santé-Sociaux garde comme seul objectif la défense des intérêts des salariés


Commentaires

Logo de Olivier Pira
samedi 4 avril 2009 à 20h17, par  Olivier Pira

A lire la cfdt, être offensif c’est reprendre les propositions patronales !!!!

Augmenter les coeffs de début de carrière c’est exactement ce que proposent les patrons tout en supprimant le 8,21% et laisser de coté l’indemnité de réduction de temps de travail qui, je le rappelle, ne constitue pas le salaire de base conventionnel.

Harmoniser les déroulements de carrière c’est les niveler par le bas. Exactement ce qui c’est passé dans la cc 51 et autres conventions du secteur social avec la bénédiction ou l’ extrême onction de la CFDT. Des déroulements de carrière sur la base d’1% d’augmentation linéaire par an sur 30 ans maximum.

Voila ce qu’est devenu la CC51. Des pertes de salaires énormes pour les salariés sur l’ensemble de leur carrières et ne parlons pas de leur futures retraites .

On voit que la cfdt à de la suite dans les idées.

Rendre attractif le salaire c’est aussi introduire des parts variables dans le salaire salaire au mérite. Cette idée chère à la cfdt à permis de créer des divisions salariales dans toutes les autres conventions collectives du secteur sociale.

J’invite tout le monde à découvrir le convention collective des centres sociaux dite SNAECSO pour voir l’exemple parfait de la division salariale.

Créer deux niveaux supplémentaires de rémunération c’est augmenter la hiérarchisation des salaires, c’est surtout en les découpant, faire glisser des taches, des fonctions, jusqu’ici assurées par du personnel qualifié par du personnel non qualifié qui sera bien sur moins payé.

Voila le projet de la cfdt. ! Fantastique un syndicat de salariés faisant la promotion des rêves patronaux :

Baisser le cout de la masse salariale !!!

Pour information, lors d’un congrès de la fédération santé sociaux de la cfdt à BREST en 2000 ou 2001( je ne sais plus la date) les congressistes avaient voté contre le salaire au mérite et contre les parts variables , ce qui n’a pas empêche les négociateurs CFDT de conclurent par leur signature la rénovation de la CC 51 avec l’introduction de parts variables .

En plus ils ne respectent pas leur mandat alors pourquoi penser qu’ils pourront être maitrisés lors des négos sur la CC66.

La cfdt ne fait déjà plus partie du front commun syndical car son objectif en le rejoignant jusqu’au 04 Mars était de faire rentrer l’ensemble des organisation syndicales salariés, notamment la CGT, dans les négos afin de contrôler la contestation et surtout ne pas apparaitre comme la seule organisation syndicale susceptible de négocier.

Enfin comme elle dit : ACTE 1 faire acter le principe des filières est le moment charnière dans les négos.

Certes elle précise que les annexes ne seront pas touchées pendant l’acte numéro 1 mais elle sait très bien que l’acte 2 portera sur le contenu des annexes, c’est à dire sur les congés trimestriels, les déroulements de carrières, les éléments de la rémunération.

Enfin bref, la totalité du contenu des annexes de la cc66 (11 annexes de la 1 à la 10 en passant par la 1bis) qui constitue les 3/4 de la convention collective.

Pourquoi les autres organisation syndicales siégeant en commission paritaire, au vu des intentions des patrons et de la cfdt, ne quittent pas les négociations, ne rejoignent pas le camp des salariés nombreux qui ne veulent pas du projet patronal et en demandent son retrait. Voila le préalable incontournable avant toute discussion.

Olivier Pira

Logo de lakota03
vendredi 3 avril 2009 à 15h12, par  lakota03

les négociations piétinent !....que les syndicats employeurs enlèvent le terme REFONTE de la ccn 66 et peut être que ça avancera !d’autre part ,le 29 janvier,nous avons défilés en scandant:retrait de la réforme a l’appel des syndicats:le 30 tout le monde était assis a la table des négociations !alors, un peu de modération,nous sommes une majorité a ne pas être syndiqué et pourtant ;nous sommes dans la rue, les manifs,en grève !

Site web : poussez pas !

Agenda

<<

2020

>>

<<

Mai

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois