CPNN du 18 décembre 2007

jeudi 28 février 2008
par Espih
popularité : 7%

« Le SNASEA et le SOP, deux syndicats d’employeurs signataires de la convention collective nationale du 15 mars 1966, proposent aux partenaires sociaux d’ouvrir les négociations en vue de rénover et d’adapter ce texte aux évolutions et enjeux du secteur ».

C’est ainsi que commence leur communiqué (auquel se sont joints en séance les représentants de la Fegapei), avec l’intention clairement énoncée de commencer à « négocier » un nouvel environnement conventionnel dès février 2008… Afin d’alerter sans tarder les salariés concernés, la commission Action Sociale de l’Union syndicale départementale des syndicats de la Santé et de l’Action Sociale CGT de la Vienne a tenté de décrypter, en l’état, les principes énoncés dans ce communiqué…

Voici leurs propositions et la première analyse de la CGT… :

Voir document joint

Au contraire des « rénovations » intervenues le plus souvent au détriment des salariés dans les autres conventions collectives constitutives de la branche sanitaire et sociale à but non lucratif (CC 51, Croix Rouge Française, Centres de lutte contre le cancer), les syndicats d’employeurs de la CC 66 n’ont pu parvenir à leurs fins à l’occasion de la négociation sur les « classifications » dans cette convention en 2005 et 2006 ; les salariés avaient en effet refusé la remise en question des métiers du travail social via celle de leurs diplômes, et l’avaient fait clairement savoir par l’ampleur de leurs luttes… Le chantier de « rénovation » annoncé par les employeurs de la Convention collective du 15 mars 1966 n’arrive donc pas par hasard : sous prétexte de rénovation et d’adaptation - certains parlent évidemment de « modernisation » ! - , il constitue objectivement pour eux un élément capital d’une stratégie ayant pour objet l’alignement définitif de cette convention sur la teneur des autres … C’est pourquoi le contenu des « principes » énoncés dans le communiqué du SOP et du SNASEA, repris également par la FEGAPEI et celui des négociations à venir appellent immanquablement de la part des salariés, dès l’entame de cette nouvelle année, toute la vigilance nécessaire !

LA CGT NE MANQUERA PAS DE VOUS INFORMER DE L’ÉVOLUTION DE LA SITUATION.


Document joint


Documents joints

PDF - 74 ko
PDF - 74 ko
L’analyse de la CGT à ce stade du communiqué…

Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique