Voila le nouvel outil de propagande patronale !!

jeudi 12 novembre 2009
par Espih
popularité : 13%

Découvrez le nouveau forum sur la Convention Collective 66.

Toujours fidèle à sa politique de débats et d’échanges d’idées et de propositions, la FEGAPEI ouvre un forum entièrement dédié à l’amélioration de la Convention collective 66.

Ce forum, intitulé « Convention collective 66 : On vous donne la parole ! » , est avant tout une manière constructive et innovante de créer un espace de dialogue social, le plus ouvert possible pour :

La FEGAPEI met en ligne les 12 propositions des employeurs, 12 propositions pour améliorer la CCNT 66 au nom de la qualité de l’accompagnement des personnes en situation de handicap et fragiles !

La FEGAPEI souhaite débattre avec vous, Salariés et Employeurs, sur ces 12 propositions afin de construire ensemble la CCNT de demain. Un espace de paroles accessible pour tous !

Dès aujourd’hui, la FEGAPEI vous invite à découvrir le forum « Convention collective 66 : On vous donne la parole ! » sur le site : http://ccnt66.fegapei.fr et surtout, à participer activement au dialogue social en y publiant vos idées sur l’amélioration de la CC 66 ! "

Emparons-nous de ce forum et inondons-le avec nos revendications et argumentaires

Laurent



Commentaires

Logo de fid06
mercredi 9 décembre 2009 à 22h55, par  fid06

Si nos emplois deviennent précaires (valse des marchés publics) et si nous avons des salaires de misère et devons trouver un travail en complément, quelle disponibilité réelle aurons-nous ? Si nos qualifications ne permettent pas une rémunération décente, quelle crédibilité aurons-nous dans nos missions éducatives pour faire comprendre l’importance de la scolarisation ? Pour l’anonyme qui trouve qu’on n’est pas mal loti, sachez qu’aujourd’hui beaucoup de professions, notamment des coursiers à vélo sont mieux payés que des travailleurs sociaux. Les responsabilités ne sont pourtant pas les mêmes !!!

lundi 7 décembre 2009 à 19h16

Bonsoir,

En réponse au commentaire anonyme précédent, il me semble que nous faisons partie intégrante des conditions et réponses que nous offrons à notre public. Et qu’indirectement, ce qu’on nous enlèvera se répercutera sur ces personnes.

Notre directeur nous a ouvertement invité à nous intéresser à cette refonte de notre convention collective. Les "patrons" ne sont effectivement pas tous mal intentionnés.

Pour autant le projet proposé vient bien des syndicats patronaux. Alors à moins que ces syndicats ne soient composés que de marionnettes et au vue des propositions faites, il m’est difficile de croire que leur volonté est d’aboutir à une reconnaissance de nos fonctions (avec tout ce que cela implique).

Claire, Mandataire Judiciaire.

lundi 7 décembre 2009 à 11h50

Bonjour,

Sincerement je ne vois pas où est le problème avec le public accueilli. Les conditions d’accueil sont tout à fait adaptées et les réponses que l’on propose au population le sont aussi. Non vraiment je ne pense pas que cette réforme va à l’encontre du public mais plus à l’encontre des employés et c’est justement pour cela que ça dérange.

Par rapport aux employeurs, nous sommes toujours dans l’anti patronnat en faisant l’amalgame entre les grands patrons du CAC40 et les petits patrons. Il faut arrêter de croire qu’ils sont tous mal intentionnés et que tous s’en mettent pleins les poches.

On a un gros problème avec ça en france, on se sent inférieur au patron et c’est d’ailleurs pour cela qu’on se bat contre eux. On a aussi un gros problème avec l’argent qui est encore un énorme tabou. En espérant que les mentalités avancent...

Cordialement mes chers collègues !!!

samedi 5 décembre 2009 à 18h13

bjr !

oui, vous avez totalement raison quant vous dites que la societe a changée et qu’il faut adapter nos fonctions. mais ce n’est pas le sujet a mon avis, tout le monde veut reformer cette convention, le pb c’est quel changement ?? dans quelle societé ?? c’est la ou le debat se passe, et resister ne veut pas dire estre immobile !! de plus j’espere que vous avez compris l’ideologie et la pensee des propositions employeurs !!! c’est tout simplement l’adaptation de nos secteurs a la societe actuelle. pensez vous que ce sera un mieux pour nos publics ???

jeudi 19 novembre 2009 à 15h28

Je ne sais pas dans quel service vous travaillez, mais dans celui où j’exerce,(AEMO), on ne travaille déjà plus comme il y a 20 ans, alors comme il y a 50 ans...Nous cherchons le plus régulièrement possible à rester au près des réalités quotidiennes des personnes, ce qui nous demande une souplesse et une créativité certaine. Le problème est que nous avons de moins en moins de temps pour ça, puisque nous en passons de plus en plus à justifier de ce que l’on fait. Bref, nous tombons dans les méandres dangereux de la bureaucratie qui selon moi sont trés éloignées du sens de nos métiers. Et je maintiens que personnellement, sans mes congés, mes CT et un salaire décent, je ne peux pas travailler correctement. J’ai besoin de souffler, de m’aérer et c’est je crois absolument indispensable pour rester disponible psychiquement aux paroles, comportements et demandes des personnes que je rencontre dans mon boulot. Si pour cela, je dois faire acte de résistance et non d’immobilisme, je le fais et le referai encore.

Cedric, Assistant social.

mercredi 18 novembre 2009 à 11h00

Aaaah voilà je savais bien que mes collègues allaient réagir !!!

Vos réponses sont entendables sauf peut etre celle sur l’anonymat où sur ce point je fais bien ce que je veux et ça ne vous empêche pas de réagir au quart de tour. Bref vous dites que je préfères le recul à l’immobilisme, vous n’avez donc rien compris à ce que je disais. Ne trouvez vous pas qu’actuellement dans nos services on travaille de la même manière qu’il y a 50 ans ??? Ne trouvez vous pas que la société a changée et que l’on ne peut pas rester accrocher à un système qui a changé ??? Je ne vois pas où est la régresseion là dedans...Je vois surtout que tout est prétexte à aller dans la rue. Personnelement je trouve qu’on travaille dans de bonnes conditions et que l’accueil des personnes n’est pas à côté de la plaque. Si ce n’est pas le cas dans vos services, c’est à vous de changer les choses. Les syndicats sont très forts pour rassembler les moutons à leur cause.

Oui je profite des avantages de notre convention et oui ça ne me dérangerait pas d’en perdre un peu, désolé.

Pour finir, j’ai pu lire que je ne respectais pas les personnes pour qui je travaille !!! C’est la meilleure de l’année !!!

PS : Je suis athée et je ne fais pas mon travail par charité ou pour me donner bonne conscience, j’essaie juste d’être réaliste et de ne pas suivre pour suivre.

mardi 17 novembre 2009 à 18h09

Parce qu’il faut attendre d’être les plus à plaindre pour réagir ?...à ce rythme ce sera la misère qui s’occupera de la misère !... c’est surtout à force de se comparer aux voisins moins bien lotis que la société n’avance plus et permet à ceux d’en haut de s’en mettre plein les poches ..et de continuer à profiter du système avec une outrecuidance scandaleuse... alors bien sûr que j’espère que le secteur médico-social va se mobiliser enfin... quant aux propositions il y en a beaucoup mais la principale est sûrement de REMETTRE L HUMAIN AU CENTRE DU DEBAT et non pas d’accepter la dérive évidente de ce secteur vers la marchandisation entre autre...et cela passe inévitablement par de bonnes conditions de travail ...

géraldine

mardi 17 novembre 2009 à 14h16

Bonjour,

Je suis d’accord avec le message précédent ,on critique dans l’anonymat ,quel courage et quel intelligence !

Jean-marc

collectif 12

Logo de nico17
lundi 16 novembre 2009 à 22h35, par  nico17

j’adore ce genre de message moralisateur et plein de bons sentiments. On se croirait à l’église... Amen la messe est dite. Les personnes qui souffrent et bla bla bla... Et qu’on est pas si à plaindre que ça ... Et la société n’avance guère... Enfin de compte on est resté à la france du 16eme siècle. Apprenez plutôt à lire et à réfléchir avant de réformer. Monsieur où Madame l’anonyme supprimer les avantages conquis (que vous n’avez pas conquis mais auxquels vous profitez) c’est régresser donc face à l’immobilisme vous prôner le recul. Et vous avez le culot d’insulter ceux qui croient en une société plus juste et plus humaine. C’est à vous de changer de métier car vous n’avez aucun respect celui de vos collègues et celui que vous devez aux personnes accueillies. Nico17

lundi 16 novembre 2009 à 15h59

Bonjour,

Encore une fois un mouvement social qui se plaint la gueule ouverte !!! Et comme les enseignants on ne veut surtout pas toucher à nos privilèges. L’immobilisme est le maître mot des syndicats. Que proposez vous à part garder les vacances et augmenter les salaires ??? Cette réforme ne vise pas à supprimer nos droits et encore moins ceux des personnes pour qui nous travaillons. Notre profession a besoin d’être réformée, oui pas à n’importe quel prix mais tout ce que j’ai pu lire ne remettait pas en cause ce que nous faisons déjà. Nous travaillons pour soulager des personnes qui souffrent, qui sont au chomâge ou travaillent dans des conditions indignes. Et nous on gueule !!! Si vous pensez être les plus à plaindre, changez de métier et vous verrez qu’on est bien lôti. Bref j’aurais encore beaucoup de choses à dire, mais c’est avec ce genre de conflit de principe que la société n’avance guère.

Logo de geraldine
vendredi 13 novembre 2009 à 08h57, par  geraldine

bonjour

un peu difficile d’intervenir sur ce forum sur des questions dérangeantes vu que ces messieurs de "la censure" éliminent toutes interventions apparemment inadéquates avec leur point de vue (je suis intervenue à deux reprises par rapport aux CT et à la perte de salaire sur l’ancienneté et rien n’a été publié par la modération pourtant mes questions semblaient pertinentes et sans agressivité !).

Géraldine (éducatrice en MECS)

Brèves

6 avril 2009 - Partenariat SOP et Snaséa

Forts d’un partenariat depuis plus d’un an et riches d’atouts complémentaires, le SOP et le Snaséa (...)

18 mars 2009 - Appel en faveur de l’opposabilité des conventions collectives

Le Snasea et le Sop réclament le maintien du caractère opposable des conventions collectives et (...)

16 mars 2009 - SNALESS AMÉLIORATION DE LA CCNT 66 (suite)

Publié le 13 mars 2009 Lors de la rencontre des adhérents le 7 mars 2009, j’avais indiqué qu’une (...)