400 à 500 licenciements annoncés dans le secteur de la protection de l’enfance dans le département du Nord.

samedi 20 février 2016
par Espih
popularité : 2%

Licenciements économiques, mutations arbitraires, précarité, atteintes à la dignité, risques graves pour la santé, concurrences entre les salariés, seront notre quotidien si nous ne nous mobilisons pas dans l’unité la plus large possible.

JPEG - 17.3 ko Le Département du Nord prend la responsabilité de dynamiter la protection de l’enfance pour des raisons d’économie sans en mesurer les conséquences humaines et sociales.

A la tête des associations et établissements du social, ceux qui se font appeler les entrepreneurs du social mettent en œuvre sans état d’âme une restructuration d’ampleur de type industriel de tout le secteur social qui se traduit par des fusions absorption, des regroupements, des restructurations internes qui font exploser les collectifs de travail et rendent impossible l’exercice de nos missions.

Le gouvernement veut modifier en profondeur les métiers du social, leur formation afin de déqualifier, découper, hiérarchiser les interventions pour baisser le cout du travail social donc des salaires. La fusion des diplômes AVS et AMP, par la création d’un nouveau diplôme, le DEAS, de niveau 5, est considérée comme le premier acte de la réarchitecture des diplômes et des métiers. La casse des métiers et des diplômes est en marche !!!

Les patrons veulent casser la cc66 avant 2017 : Les syndicats patronaux SYNEAS et FEGAPEI dans le cadre de leur procédure de fusion ont créé une association de préfiguration de leur fusion qui a mandat pour négocier une nouvelle convention collective de branche avant 2017.

Le 3 mars, à participer massivement à une assemblée générale du secteur social et médico-social à 18 heures 30 à la salle polyvalente de la bourse du travail- 174 bd de l’usine-Lille. Pour débattre et construire ensemble dans l’unité la plus large possible des revendications et mobilisations susceptibles de faire échec à ces projets.

Le 15 mars à l’occasion des 50 ans de la convention collective 66, le syndicat sud appelle l’ensemble des salariés syndiqués et non syndiqués à se mettre en grève pour manifester devant le conseil départemental à 11 heures- 51 , rue Gustave DELORY-LILLE


Documents joints

Etat d'urgence sociale pour les salariés du (...)
Etat d'urgence sociale pour les salariés du (...)
400 à 500 licenciements annoncés dans le secteur de la protection de l’enfance dans le (...)

Commentaires

Agenda

<<

2020

>>

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois